Sélectionner une page

LES DISTINCTIONS DE L’ORDRE DES INGÉNIEURS FORESTIERS DU QUÉBEC

2018

2018

Date limite pour soumettre une candidature:
vendredi 7 septembre 2018, à 16h

3 prix reconnaissances:

L’histoire d’une vie

MÉDAILLE DE L’ORDRE

En savoir +

Cette reconnaissance est instituée pour permettre à l’Ordre de reconnaître les services exceptionnels rendus à la profession d’ingénieur forestier par un de ses membres tout au long de sa carrière professionnelle.

Le ou la récipiendaire devra posséder de grandes qualités personnelles et avoir apporté à la profession une contribution remarquable que ce soit dans les domaines de l’éducation, de la recherche, de l’administration, des services rendus à l’Ordre ou dans tout autre domaine relié à la foresterie. Cette contribution aura marqué, de façon significative, l’avancement et le rayonnement de la profession.

  • Les candidatures doivent être soumises par écrit et être supportées par au moins 5 membres de l’Ordre.
  • Chaque candidature doit être accompagnée d’un curriculum  vitae complet du candidat ou de la candidate, incluant ses qualifications académiques, ses réalisations professionnelles, les distinctions et honneurs qui lui ont été rendus, sa participation aux affaires de l’Ordre ou tout autre élément d’intérêt justifiant sa candidature à cette distinction.

Médaille de l’Ordre 2017

M. Pierre DesRochers, ing.f., Ph.D.

En 2017, l’Ordre a choisi de remettre la « Médaille de l’Ordre » à monsieur Pierre DesRochers, ing.f., Ph.D.

Pierre DesRochers a diplômé de l’Université Laval en Génie forestier en 1978. Après avoir décroché son doctorat en 1990 de cette même université, il débute sa carrière d’ingénieur forestier à Ressources naturelles Canada, à titre de responsable du laboratoire de diagnostic du programme de Relevé des insectes et des maladies des arbres. Pendant cette période, monsieur Desrochers est également nommé conservateur des différentes collections mycologiques et de l’herbier de l’organisation. Cette collection est devenue aujourd’hui un témoin incontournable de la biodiversité canadienne grâce à son travail minutieux et à sa persévérance.

Dès lors, il accède au stade d’expert reconnu et est consulté par de nombreux organismes publics et privés. Soucieux de partager avec le plus grand nombre de personnes ses connaissances et ses collections, il s’investit complètement dans un projet de numérisation de ces dernières. Il est d’ailleurs l’un des instigateurs du site Internet « Arbres, insectes et maladies des forêts du Canada ».

À partir de 1996, monsieur Desrochers a étendu son expertise en pathologie forestière en s’impliquant dans le programme de Santé des forêts du Service canadien des forêts où il a œuvré à titre de coordonnateur national, en lien avec le dépérissement des érablières.

L’implication de monsieur DesRochers en tant qu’ingénieur forestier spécialisé dans le domaine des ravageurs exotiques et de la pathologie forestière l’a mené à la réalisation de plus de 50 articles scientifiques, de 40 publications vulgarisées et de près d’une trentaine de conférences nationales et internationales.

Durant toute sa carrière, monsieur DesRochers s’est investi dans la promotion et le rayonnement de la science. De par sa nature généreuse, monsieur DesRochers a su partager ses connaissances avec les autres, ce qui lui a permis de bâtir des ponts avec une multitude de professionnels et d’intervenants du secteur forestier.

Pour son engagement privilégié avec les intervenants du milieu, pour son dévouement exceptionnel en tant qu’ingénieur forestier vis-à-vis la recherche en pathologie forestière au Canada et pour l’ensemble de ses réalisations marquantes qui ont permis de grandes avancées en pathologie forestière, l’Ordre des ingénieurs forestiers du Québec considère que monsieur Pierre DesRochers est un récipiendaire de grande qualité pour la Médaille de l’Ordre 2017.

 

Page distinction de l’OIFQ

Des actions au présent

INGÉNIEUR FORESTIER DE L’ANNÉE

En savoir +

Le ou la récipiendaire devra s’être démarqué dans les sphères d’activité de notre profession, notamment en ayant fait preuve d’initiative, de leadership ou d’innovation. Il aura ainsi favorisé le rayonnement de la profession ou généré des retombées significatives pour l’avancement du domaine forestier, et ce, dans le cadre d’un mandat spécial ou de son emploi régulier. Il pourrait également s’agir d’une contribution personnelle exemplaire dans les domaines scientifique, culturel, humanitaire, social, des communications, etc., et ce, au cours des 24 mois précédant le début des mises en candidature. 

 

Par exemple :

  • Publication d’un ouvrage de référence;
  • Organisation d’un événement spécial;
  • Activité médiatique;
  • Découverte;
  •  Implication dans la communauté;
  • Développement d’un outil, d’un produit ou d’un service remarquable;
  • Expertise reconnue;
  • Gestion d’une situation exceptionnelle.
  • Les candidatures doivent être soumises par écrit et être supportées par au moins 5 membres de l’Ordre.
  • Chaque candidature doit être accompagnée d’un curriculum vitae complet du candidat ou de la candidate, incluant ses réalisations professionnelles et tout autre élément d’intérêt justifiant sa candidature à cette distinction.
  • L’information transmise à l’Ordre doit comprendre une description détaillée de la participation ou contribution personnelle du membre et de l’événement relié à la mise en candidature, s’il y a lieu.

Ingénieur forestier de l’année 2017

M. Louis Morneau, ing.f., M. Sc.

En 2017, l’Ordre a choisi de décerner le titre d’ingénieur forestier de l’année à monsieur Louis Morneau, ing.f., M. Sc.

Louis Morneau est titulaire d’un baccalauréat en Aménagement et environnement forestiers de l’Université Laval en 1997. En 2002, il obtient sa maîtrise en sciences biologiques de l’Université de l’Alberta. Depuis, il œuvre au sein de l’équipe du Service de la gestion des ravageurs forestiers de la Direction de la protection des forêts du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs.

Son expertise dans la détection, l’évaluation des impacts et la gestion des problématiques reliées aux ravageurs forestiers est reconnue bien au-delà de nos frontières depuis de nombreuses années. Monsieur Morneau a d’ailleurs reçu le Prix Léon-Provancher en 2010, le Prix de reconnaissance du Service canadien des forêts en 2012 et le Prix rayonnement du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, en lien avec ses réalisations dans le domaine de l’entomologie forestière.

En 2017, monsieur Morneau a publié le livre : Insectes des arbres du Québec. Ce guide, destiné aux professionnels forestiers, aux entomologistes et aux propriétaires forestiers, regroupe des informations sur plus de 150 espèces d’insectes à travers 116 fiches abondamment illustrées. Monsieur Morneau a travaillé depuis plusieurs années, en plus de ses occupations professionnelles journalières, à la production de ce remarquable ouvrage, en compagnie de monsieur Bernard Comtois, professeur à la retraite, et de monsieur Christian Hébert, docteur en biologie.

Ce livre deviendra assurément un outil pédagogique de référence et contribuera ainsi à l’amélioration des cursus en foresterie et dans d’autres domaines. Son travail représente, aux yeux de l’Ordre, un véritable legs au monde forestier.

Monsieur Morneau est reconnu par ses pairs comme étant une personne entière, intègre, honnête et très consciencieuse dans son travail. L’Ordre est heureux de souligner la passion et le travail magistral de cet ingénieur forestier en lui décernant le titre d’ingénieur forestier de l’année 2017.

Page distinction de l’OIFQ

Non-membre

PRIX HENRI-GUSTAVE-JOLY-DE-LOTBINIÈRE

En savoir +

Cette reconnaissance est instituée pour permettre à l’Ordre de valoriser certains services ou contributions exceptionnels de non-membres à la cause forestière ou à la profession d’ingénieur forestier.

Le ou la récipiendaire devra avoir, par ses actions, contribué à l’avancement de la cause forestière ou de la profession dans les domaines de l’éducation, de la recherche, de l’administration, des communications, des services rendus à l’Ordre ou dans tout autre domaine relié à la foresterie.

Il peut s’agir d’une réalisation ponctuelle ou d’une contribution réalisée sur l’ensemble de la carrière.

Cette personne devra être connue et reconnue dans son domaine professionnel et se mériter le respect de ses confrères et consoeurs par sa compétence, sa crédibilité et son intégrité.

« Avocat, homme politique et forestier amateur, sir Henri Joly de Lotbinière fut un des plus actifs parmi les rares écologistes à préconiser à la fin du siècle dernier, un meilleur aménagement de nos forêts. »

-Donald Mackay

  • Les candidatures doivent être soumises par écrit et être supportées par au moins 5 membres de l’Ordre.
  • Chaque candidature doit être accompagnée d’un curriculum vitae complet du candidat ou de la candidate, incluant ses qualifications académiques, ses réalisations professionnelles, les distinctions et honneurs qui lui ont été rendus, sa participation aux affaires de l’Ordre et tout autre élément d’intérêt justifiant sa candidature à cette distinction.

Distinction Henri-Gustave-Joly-de-Lotbinière 2017

M. Jean-Paul Gendron

En 2017, l’Ordre a choisi de remettre la « Distinction Henri-Gustave-Joly-de-Lotbinière » à monsieur Jean-Paul Gendron.

Géographe de formation, monsieur Gendron a été directeur régional de l’Office de planification et de développement du Québec (OPDQ) dans le Bas-Saint-Laurent pendant 7 ans, puis en Estrie de 1986 à 1991. Par la suite, il est devenu sous-ministre adjoint au développement des régions en Estrie.

En 1996, il se retire de la vie professionnelle, du moins en théorie, car ses périodes de temps libre deviendront alors des opportunités pour se dévouer à diverses causes qui lui tiennent à cœur. Parmi ces causes, la prise en compte de la forêt comme moteur économique local, comme écosystème à préserver pour la biodiversité et comme lieu de loisirs.

Avec sa facilité de communication, il participa aux rencontres de nombreux organismes ayant des liens avec les milieux naturels afin que ceux-ci incluent le mot « forêt » dans leurs discours, dans leurs documents et dans leurs politiques de gestion.

Au fil des ans, M. Gendron s’est impliqué au sein d’une multitude d’organismes et de comités forestiers et environnementaux notamment : le comité de citoyens qui a mené à la création du parc national du Mont-Mégantic en 1994, l’Agence de mise en valeur des forêts privées de l’Estrie, dont il est toujours le président, l’Association forestière du sud du Québec, la Commission régionale des ressources naturelles et du territoire de l’Estrie, la Table de gestion intégrée des ressources naturelles de l’Estrie et le Groupe de mobilisation des bois de l’Estrie.

Avec toutes ces implications, il est reconnu par son entourage professionnel comme un leadeur au service de la cause forestière, autant en ce qui concerne la production de bois, la protection des ressources qu’en aménagement durable du territoire.

Monsieur Gendron est un véritable passionné de la forêt. Il côtoie quotidiennement des ingénieurs forestiers et il a su mériter leur respect par sa compétence, son dynamisme, sa crédibilité et son intégrité. Pour ces raisons, l’Ordre des ingénieurs forestiers du Québec est fier de remettre la Distinction Henri-Gustave-Joly-de-Lotbinière 2017 à monsieur Jean-Paul Gendron.

Voir le texte de remerciements de M. Gendron

 

Page distinction de l’OIFQ

Date limite pour soumettre une candidature:
vendredi 7 septembre 2018, à 16h

LES RÉCIPIENDAIRES ANTÉRIEURS DE CES DISTINCTIONS ONT ÉTÉ

MÉDAILLE DE L’ORDRE

2017 | M. Pierre DesRochers, ing.f.

2016 | M. Gérarad Szaraz, ing.f.

2015 | M. Daniel Archambault, ing.f.

2014 | M. Magella Morasse, ing.f.

2013 | Mme Francine Dorion, ing.f.

2012 | M. Roger A. Lachance, ing.f.

2011 | M. Luc Bouthillier, ing.f.

2010 |  M. André P. Plamondon, ing.f.

2009 |  M. Marc Côté, ing.f.

2008 | M. André McNeil, ing.f.

2007 | M. Marius Pineau, ing.f.

2006 |  M. Zoran HMajcen, ing.f.

2005 | M. François Potvin, ing.f.

2004 |  M. Louis-Jean Lussier, ing.f.

2003 |  Aucun récipiendaire, ing.f.

2002 |  M. André Duchesne, ing.f.

2001 |  M. René Doucet, ing.f.

2000 |  M. Yvan Hardy, ing.f.

1999 |  M. Claude Godbout, ing.f.

1998 |  M. Jean Paquet, ing.f.

1997 |  M. Adéodat J. Ross, ing.f.

1996 |  Mme Thérèse Sicard, ing.f.

1995 |  M. Jean-Claude Mercier, ing.f.

1994 |  M. Gilbert Tardif, ing.f.

1993 |  M. Guy Boissinot, ing.f.

1992 |  M. Yvon Dubé, ing.f.

1991 |  M. Jean Bérard, ing.f.

1990 |  M. Gilbert Paillé, ing.f.

1989 |  M. Henri N. Le Blanc, ing.f.

1988 |  M. Léopold Dion, ing.f.

1987 |  M. André Lafond, ing.f.

1986 | M. Roch Delisle, ing.f.

1985 | M. Marcel Lortie, ing.f.

1984 |  M. L.Z. Rousseau, ing.f.

1983 |  M. J.-Félicien Rivard, ing.f.

1982 |  M. Robert Bellefeuille, ing.f.

1981 |  M. Edgar Porter, ing.f.

INGÉNIEUR FORESTIER DE L’ANNÉE

2017 | M. Louis Morneau, ing.f., M.Sc.

2016 | ———

2015 | M. Éric Bauce, ing.f., Ph.D.

2014 | M. Vincent Barrette, ing.f.

2013 | M. Luc LeBel, ing.f., Ph.D.

2012| M. Jean-Pierre Gagné, ing.f., M. Jacques J. Tremblay, ing.f. et M.Simon Vézeau, ing.f., M.Sc.

2011| M. André Gravel, ing.f.

2010| M. Marc Leblanc, ing.f.

2009| M. Jacques Pinard, ing.f.

2008| M. Alain Dancause, ing.f.

2007| M. Jean-Sylvain Lebel, ing.f.,  M. Charles Tardif, ing.f. et M. Michel Vincent, ing.f.

2006| M. Michel Beaudoin, ing.f., M. Robert L. Beauregard, ing.f.,  et M. Denis Brière, ing.f. et M. Alain Cloutier, ing.f.

2005| M. Pierre Beaupré, ing.f.

2004| M. Bruno Boulet, ing.f.

2003| M. Jean-Louis Kérouac, ing.f. et M. Gérard Szaraz, ing.f.

2002 M. André Proulx, ing.f.

2001| M. Marc Plante, ing.f.

2000| M. Christian Messier, ing.f.

1999| M. Richard Trudel, ing.f.

1998| M. Bruno Boulet, ing.f.

1997| ———

1996 | M. Gino Trudel, ing.f.

1995| M. Claude Godbout, ing.f.

1994| M. Denis Brière, ing.f.

1993| M. Richard Savard, ing.f.

1992| M. Pierre Y. Bourdages, ing.f.

1991| M. Marc Ledoux, ing.f.

1990| ———

1989| M. Stéphan Mercier, ing.f.

1988| M. Bernard Bernier, ing.f.

1987| M. Albert Côté, ing.f.

DISTINCTION HENRI-GUSTAVE- JOLY-DE-LOTBINIÈRE

2017 | M. Jean-Paul Gendron

2016 | M. Michel Belleau

2015 | M. Normand Beaudoin

2014 |  M. Yves Dessureault, ing.

2013 |  M. Pierre-Maurice Gagnon

2012 |  Mme Katherine Court

2011 |  M. Pierre Lefebvre

2010 |  M. Gilles Lavoie

2009 |  M. Damien Côté

2008 |  Mme Sophie D’Amours

2007 |   ———

2006 |   M. Guy Deschênes

2005 |  Mme Agathe Cimon

2004 |  M. Gérald Lavoie

2003 |  M. Jean-Marc Drolet

2002 |  M. Elzéar Lepage

2001 |  Association forestière de l’Abitibi-Témiscamingue

2000 |  M. Alain Castonguay

1999 |  M. François Tremblay

1998 |   M. Roger Morasse

1997 |  Mme Denise Julien et M. Jean-Guy Gagnon

1996 | M. Marius Blais

La formule de mise en candidature, comprenant la signature de 5 membres de l’Ordre et le curriculum vitae du candidat ou de la candidate, doit parvenir sous pli confidentiel au plus tard le vendredi 8 septembre 2017, à 16h

M. François-Hugues Bernier, ing.f.

Directeur des communications et de la formation continue

(418) 650-2411 #102

francois.bernier@oifq.com

Ordre des ingénieurs forestiers du Québec

2750, rue Einstein, bureau 110, Québec (Québec) G1P 4R1

Questions ?

13 + 10 =