Sélectionner une page

LES DISTINCTIONS DE L’ORDRE DES INGÉNIEURS FORESTIERS DU QUÉBEC

2021

2021

Date limite pour soumettre une candidature:
vendredi 3 septembre 2021, à 16h

3 prix reconnaissances:

L’histoire d’une vie

MÉDAILLE DE L’ORDRE

En savoir +

Cette reconnaissance est instituée pour permettre à l’Ordre de reconnaître les services exceptionnels rendus à la profession d’ingénieur forestier par un de ses membres tout au long de sa carrière professionnelle.

Le ou la récipiendaire devra posséder de grandes qualités personnelles et avoir apporté à la profession une contribution remarquable que ce soit dans les domaines de l’éducation, de la recherche, de l’administration, des services rendus à l’Ordre ou dans tout autre domaine relié à la foresterie. Cette contribution aura marqué, de façon significative, l’avancement et le rayonnement de la profession.

  • Les candidatures doivent être soumises par écrit et être supportées par au moins 5 membres de l’Ordre.
  • Chaque candidature doit être accompagnée d’un curriculum  vitae complet du candidat ou de la candidate, incluant ses qualifications académiques, ses réalisations professionnelles, les distinctions et honneurs qui lui ont été rendus, sa participation aux affaires de l’Ordre ou tout autre élément d’intérêt justifiant sa candidature à cette distinction.

Médaille de l’Ordre 2020

M. Jocelyn Lessard, ing.f.

Au cours de sa riche et diversifiée carrière professionnelle, toujours active, Jocelyn Lessard a démontré un engagement constant à l’égard d’une foresterie de coopération, pensée et mise en œuvre par et pour les gens. Il a œuvré et porté sa contribution, tant à l’échelle locale sur le terrain, que nationale, voire même internationale, en forêt privée, communautaire et publique.

Dans les années 1980, un sociologue de l’Université Laval, M. Louis Guay, a réalisé un profil sociologique des ingénieurs forestiers. Selon plusieurs, Jocelyn Lessard aurait bien pu lui servir d’inspiration. Selon cette étude, être utile à la société a été soulevé comme étant le premier trait qui caractérise les ingénieurs forestiers; cela correspond parfaitement à Jocelyn Lessard.

On dit de Jocelyn Lessard que c’est un ingénieur forestier qui est à la fois idéaliste et pragmatique. Pour lui, la vision est importante, car elle nous permet de nous dépasser, mais il sait aussi que pour faire des changements en forêt, il faut du temps. Ainsi, ses 21 ans à la direction générale de la Fédération québécoise des coopératives forestières ont été marqués par un grand respect des arbres ainsi que des humains. Par ses actions, il a permis à la Fédération et ses membres de toujours être à l’avant-garde de l’évolution des pratiques forestières et de la planification forestière. Aujourd’hui, cette fédération de coopératives forestières est devenue un des acteurs incontournables du secteur tant pas son expertise sectorielle que par sa capacité à mobiliser les ressources humaines, financières et politiques capables de faire croître le secteur.

Pour Jocelyn Lessard, la forêt est plus qu’une source de matière ligneuse. Il s’agit d’une ressource précieuse dont les humains ont la garde. Dans ce contexte, la coopération entre les humains et la nature s’imposent pour en faire une exploitation équitable et durable.

Ceux et celles qui ont eu le privilège et le plaisir de côtoyer Jocelyn Lessard à titre professionnel et personnel retiennent qu’il s’appuie sur une pensée rigoureuse et l’analyse fine des enjeux à traiter. Il fait preuve d’un grand talent de communicateur sensible, ses articles mensuels du Monde forestier et les nombreux mémoires et avis en témoignent. Il porte une vision positive et rassembleuse pour faire face aux enjeux sociaux, économiques et environnementaux, en plus d’afficher un haut sens politique dans un contexte d’incertitudes. Il est déterminé, engagé et tenace pour faire valoir les convictions qu’il partage. Sans l’ombre d’un doute, il a fait rayonner la profession bien au-delà du secteur forestier, et cela, dans le plus grand respect des personnes.

Ainsi, en raison de ses grandes qualités personnelles et professionnelles et d’une reconnaissance hors du commun de ses pairs pour l’ensemble de sa carrière, l’Ordre des ingénieurs forestiers du Québec est très fier de compter dans ses rangs, un ingénieur forestier d’une telle envergure et c’est avec honneur qu’il décerne à monsieur Jocelyn Lessard, ing.f., la « Médaille de l’Ordre » 2020.

Voir la capsule de remerciements

Page distinction de l’OIFQ

Des actions au présent

INGÉNIEUR FORESTIER DE L’ANNÉE

En savoir +

Le ou la récipiendaire devra s’être démarqué dans les sphères d’activité de notre profession, notamment en ayant fait preuve d’initiative, de leadership ou d’innovation. Il aura ainsi favorisé le rayonnement de la profession ou généré des retombées significatives pour l’avancement du domaine forestier, et ce, dans le cadre d’un mandat spécial ou de son emploi régulier. Il pourrait également s’agir d’une contribution personnelle exemplaire dans les domaines scientifique, culturel, humanitaire, social, des communications, etc., et ce, au cours des 24 mois précédant le début des mises en candidature. 

 

Par exemple :

  • Publication d’un ouvrage de référence;
  • Organisation d’un événement spécial;
  • Activité médiatique;
  • Découverte;
  •  Implication dans la communauté;
  • Développement d’un outil, d’un produit ou d’un service remarquable;
  • Expertise reconnue;
  • Gestion d’une situation exceptionnelle.
  • Les candidatures doivent être soumises par écrit et être supportées par au moins 5 membres de l’Ordre.
  • Chaque candidature doit être accompagnée d’un curriculum vitae complet du candidat ou de la candidate, incluant ses réalisations professionnelles et tout autre élément d’intérêt justifiant sa candidature à cette distinction.
  • L’information transmise à l’Ordre doit comprendre une description détaillée de la participation ou contribution personnelle du membre et de l’événement relié à la mise en candidature, s’il y a lieu.

Ingénieure forestière de l’année 2020

Madame Marie-Eve Sigouin, ing.f.

L’année 2020 marquera l’histoire de cette distinction. En effet, pour la première fois depuis que cette distinction a été instituée, c’est la première fois qu’une ingénieure forestière la reçoit. Cette année, c’est donc avec une très grande fierté que l’Ordre a choisi de décerner le titre d’« Ingénieur forestier de l’année » à Madame Marie-Eve Sigouin, ing.f.

Marie-Eve Sigouin occupe depuis 2011 le poste de coordonnatrice certification forestière chez Matériaux Innovants Rayonier (RYAM). C’est dans le cadre de ses fonctions qu’elle s’est impliquée dans la conception, l’organisation et la réalisation du premier Forum transfrontalier sur la population de caribou forestier Detour/Kesagami, les 2 et 3 décembre 2019, à Pikogan. Cet événement a été l’occasion de réunir des intervenants du Québec et de l’Ontario afin de partager des informations et de définir des actions conjointes d’aménagement forestier, de conservation et de rétablissement de la population de caribou forestier de ce territoire.

Mme Sigouin a organisé ce forum en collaboration avec des membres de la communauté algonquine Abitibiwinni de Pikogan ainsi que la Société pour la nature et les parcs (SNAP Québec).

Ce sont plus de 50 personnes de tous les horizons qui se sont réunies pour partager de l’information sur les connaissances et les multiples projets ou initiatives en lien avec la population transfrontalière de caribou forestier Detour/Kesagami. La diversité de la provenance des participants a certes été un facteur clé dans la réussite de ce forum. C’est sans nul doute le leadership persuasif de Marie-Eve Sigouin ainsi que sa diplomatie, son approche d’ouverture avec les représentants des communautés autochtones et groupes environnementaux qui ont permis une telle mobilisation. Il est également impressionnant de voir la représentation des communautés autochtones qui ont participé. Bien entendu, la communauté algonquine de Pikogan a été au premier plan dans le déroulement des deux journées et leur accueil à ce Forum a été mentionné comme un élément remarquable de l’événement. Outre le partage d’informations, cette rencontre a permis de tenir des discussions constructives, ainsi que de créer ou de consolider des liens entre les différents intervenants en vue de collaborations interprovinciales futures.

L’événement a permis aux participants de chaque province de présenter et d’échanger sur leurs connaissances de la population de caribou de Detour/Kesagami, tant d’un point de vue traditionnel que scientifique. Marie-Eve Sigouin a fait excellente figure comme coordonnatrice de l’événement ainsi qu’animatrice des ateliers de travail. Son esprit de synthèse s’est distingué et aux dires de plusieurs, s’est avéré remarquable pour assurer le succès de l’événement.

À travers son dynamisme, ses talents de mobilisatrice, de conciliatrice ainsi que sa sensibilité envers tous les utilisateurs de la forêt et les ressources qu’elle abrite, madame Sigouin fait rayonner de belle façon la profession d’ingénieure forestière ici et ailleurs au Canada. L’Ordre est heureux de souligner la passion et l’implication de cette ingénieure forestière en lui décernant le titre d’Ingénieure forestière de l’année 2020.

Voir la capsule de remerciements

Page distinction de l’OIFQ

Non-membre

PRIX HENRI-GUSTAVE-JOLY-DE-LOTBINIÈRE

En savoir +

Cette reconnaissance est instituée pour permettre à l’Ordre de valoriser certains services ou contributions exceptionnels de non-membres à la cause forestière ou à la profession d’ingénieur forestier.

Le ou la récipiendaire devra avoir, par ses actions, contribué à l’avancement de la cause forestière ou de la profession dans les domaines de l’éducation, de la recherche, de l’administration, des communications, des services rendus à l’Ordre ou dans tout autre domaine relié à la foresterie.

Il peut s’agir d’une réalisation ponctuelle ou d’une contribution réalisée sur l’ensemble de la carrière.

Cette personne devra être connue et reconnue dans son domaine professionnel et se mériter le respect de ses confrères et consoeurs par sa compétence, sa crédibilité et son intégrité.

« Avocat, homme politique et forestier amateur, sir Henri Joly de Lotbinière fut un des plus actifs parmi les rares écologistes à préconiser à la fin du siècle dernier, un meilleur aménagement de nos forêts. »

-Donald Mackay

  • Les candidatures doivent être soumises par écrit et être supportées par au moins 5 membres de l’Ordre.
  • Chaque candidature doit être accompagnée d’un curriculum vitae complet du candidat ou de la candidate, incluant ses qualifications académiques, ses réalisations professionnelles, les distinctions et honneurs qui lui ont été rendus, sa participation aux affaires de l’Ordre et tout autre élément d’intérêt justifiant sa candidature à cette distinction.

Distinction Henri-Gustave-Joly-de-Lotbinière 2020

Madame Carole Tremblay, agr.

Carole Tremblay est agronome spécialisée en horticulture et arboriculture et membre en règle de l’Ordre des agronomes du Québec depuis 1982. Elle cumule 40 ans d’expérience en foresterie urbaine et en arboriculture. Elle est arboricultrice certifiée par l’ISA depuis 2016.

Pendant plus de trente ans, elle a œuvré activement au maintien et à l’enrichissement de la forêt urbaine de la ville de Montréal et agi comme courroie de transmission entre les grands objectifs de l’administration et les équipes d’arboriculture et d’horticulture avant d’associer son expertise à celle de l’ingénieure forestière Gynnie Tremblay, dans la création de la firme TRAME-VERTE, en 2012.

Tout au long de sa carrière, son amour pour les arbres urbains, ses connaissances et son désir de les partager n’ont cessé d’augmenter. Que ce soit par des formations, des activités de sensibilisation, des collaborations avec les médias ou par la participation à la rédaction de documents de référence en foresterie urbaine, Mme Carole Tremblay a grandement contribué et continue de contribuer à la démocratisation et à l’avancement de l’arboriculture au Québec.

Mme Tremblay a collaboré tout au long de sa carrière avec de nombreux ingénieurs forestiers afin de mettre ses connaissances en arboriculture au service de la foresterie urbaine. On dit de Carole Tremblay que c’est une travailleuse acharnée, une pédagogue passionnée et une collègue engagée et agréable à côtoyer. Mme Tremblay a laissé, par ses réalisations, ses publications et par son implication personnelle dans les contacts professionnels, des collègues plus au fait de l’aménagement de l’arbre en milieu rurbain.

Pour ces raisons, l’Ordre des ingénieurs forestiers du Québec est fier de remettre la Distinction Henri-Gustave-Joly-de-Lotbinière 2020 à Madame Carole Tremblay.

Voir la capsule de remerciements

Page distinction de l’OIFQ

Date limite pour soumettre une candidature:
vendredi 3 septembre 2021, à 16h

LES RÉCIPIENDAIRES ANTÉRIEURS DE CES DISTINCTIONS ONT ÉTÉ

MÉDAILLE DE L’ORDRE

2020 | M.Jocelyn Lessard, ing.f.

2019 | M. Jean-Pierre Jetté, ing.f.

2018 | M. Serge Gosselin, ing.f.

2017 | M. Pierre DesRochers, ing.f.

2016 | M. Gérarad Szaraz, ing.f.

2015 | M. Daniel Archambault, ing.f.

2014 | M. Magella Morasse, ing.f.

2013 | Mme Francine Dorion, ing.f.

2012 | M. Roger A. Lachance, ing.f.

2011 | M. Luc Bouthillier, ing.f.

2010 |  M. André P. Plamondon, ing.f.

2009 |  M. Marc Côté, ing.f.

2008 | M. André McNeil, ing.f.

2007 | M. Marius Pineau, ing.f.

2006 |  M. Zoran HMajcen, ing.f.

2005 | M. François Potvin, ing.f.

2004 |  M. Louis-Jean Lussier, ing.f.

2003 |  Aucun récipiendaire, ing.f.

2002 |  M. André Duchesne, ing.f.

2001 |  M. René Doucet, ing.f.

2000 |  M. Yvan Hardy, ing.f.

1999 |  M. Claude Godbout, ing.f.

1998 |  M. Jean Paquet, ing.f.

1997 |  M. Adéodat J. Ross, ing.f.

1996 |  Mme Thérèse Sicard, ing.f.

1995 |  M. Jean-Claude Mercier, ing.f.

1994 |  M. Gilbert Tardif, ing.f.

1993 |  M. Guy Boissinot, ing.f.

1992 |  M. Yvon Dubé, ing.f.

1991 |  M. Jean Bérard, ing.f.

1990 |  M. Gilbert Paillé, ing.f.

1989 |  M. Henri N. Le Blanc, ing.f.

1988 |  M. Léopold Dion, ing.f.

1987 |  M. André Lafond, ing.f.

1986 | M. Roch Delisle, ing.f.

1985 | M. Marcel Lortie, ing.f.

1984 |  M. L.Z. Rousseau, ing.f.

1983 |  M. J.-Félicien Rivard, ing.f.

1982 |  M. Robert Bellefeuille, ing.f.

1981 |  M. Edgar Porter, ing.f.

INGÉNIEUR FORESTIER DE L’ANNÉE

2020 |Madame Marie-Eve Sigouin, ing.f.

2019 | M.Denis Meunier, ing.f.

2018 | M. Réjean Bergevin, ing.f., M.Sc.

2017 | M. Louis Morneau, ing.f., M.Sc.

2016 | ———

2015 | M. Éric Bauce, ing.f., Ph.D.

2014 | M. Vincent Barrette, ing.f.

2013 | M. Luc LeBel, ing.f., Ph.D.

2012| M. Jean-Pierre Gagné, ing.f., M. Jacques J. Tremblay, ing.f. et M.Simon Vézeau, ing.f., M.Sc.

2011| M. André Gravel, ing.f.

2010| M. Marc Leblanc, ing.f.

2009| M. Jacques Pinard, ing.f.

2008| M. Alain Dancause, ing.f.

2007| M. Jean-Sylvain Lebel, ing.f.,  M. Charles Tardif, ing.f. et M. Michel Vincent, ing.f.

2006| M. Michel Beaudoin, ing.f., M. Robert L. Beauregard, ing.f.,  et M. Denis Brière, ing.f. et M. Alain Cloutier, ing.f.

2005| M. Pierre Beaupré, ing.f.

2004| M. Bruno Boulet, ing.f.

2003| M. Jean-Louis Kérouac, ing.f. et M. Gérard Szaraz, ing.f.

2002 M. André Proulx, ing.f.

2001| M. Marc Plante, ing.f.

2000| M. Christian Messier, ing.f.

1999| M. Richard Trudel, ing.f.

1998| M. Bruno Boulet, ing.f.

1997| ———

1996 | M. Gino Trudel, ing.f.

1995| M. Claude Godbout, ing.f.

1994| M. Denis Brière, ing.f.

1993| M. Richard Savard, ing.f.

1992| M. Pierre Y. Bourdages, ing.f.

1991| M. Marc Ledoux, ing.f.

1990| ———

1989| M. Stéphan Mercier, ing.f.

1988| M. Bernard Bernier, ing.f.

1987| M. Albert Côté, ing.f.

DISTINCTION HENRI-GUSTAVE- JOLY-DE-LOTBINIÈRE

2020 |Madame Carole Tremblay, agr.

2019 | M. André Robitaille, géographe

2018 | M. Jean-Romain Roussel, Ph.D.

2017 | M. Jean-Paul Gendron

2016 | M. Michel Belleau

2015 | M. Normand Beaudoin

2014 |  M. Yves Dessureault, ing.

2013 |  M. Pierre-Maurice Gagnon

2012 |  Mme Katherine Court

2011 |  M. Pierre Lefebvre

2010 |  M. Gilles Lavoie

2009 |  M. Damien Côté

2008 |  Mme Sophie D’Amours

2007 |   ———

2006 |   M. Guy Deschênes

2005 |  Mme Agathe Cimon

2004 |  M. Gérald Lavoie

2003 |  M. Jean-Marc Drolet

2002 |  M. Elzéar Lepage

2001 |  Association forestière de l’Abitibi-Témiscamingue

2000 |  M. Alain Castonguay

1999 |  M. François Tremblay

1998 |   M. Roger Morasse

1997 |  Mme Denise Julien et M. Jean-Guy Gagnon

1996 | M. Marius Blais

La formule de mise en candidature, comprenant la signature de 5 membres de l’Ordre et le curriculum vitae du candidat ou de la candidate, doit parvenir par courrier (sous pli confidentiel) ou par courriel au plus tard le vendredi 3 septembre 2021, à 16 h

Mme Marie-Claude Dussault, MBA

Directrice des communications et de la formation continue

(418) 650-2411 #102

marie-claude.dussault@oifq.com

Ordre des ingénieurs forestiers du Québec

2750, rue Einstein, bureau 110, Québec (Québec) G1P 4R1

Questions ?

6 + 1 =